SEEDS au Festival TransAmériques

La nouvelle version électrisante de Seeds, mise en scène par Chris Abraham et louangée par la critique de Toronto, était à l’affiche du Festival TransAmériques. Les représentations, au Théâtre d’Aujourd’hui, ont été reçues très chaleureusement.

La pièce révèle les coulisses de l’histoire du fermier de la Saskatchewan qui a tenu tête à la multinationale agrobiologique Monsanto dans un procès mené jusqu’en Cour Suprême. Cette véritable saga judiciaire s’avère plus compliquée, et plus fascinante, que la lutte de David contre Goliath.

Qui devrait se sentir concerné par l’agrobiologie? Tous ceux qui mangent… En fait, l’avenir de l’humanité, de la vie telle qu’on la connaît jusqu’à maintenant, se joue maintenant dans notre assiette.

“Everything works – the actors and their multiple character, Abraham’s complex staging.” Paula Citron, paulacitron.ca, 29 février 2012

“Soutar has done such a good job sowing the seeds of doubt that you wonder if this is nothing more than passionate rhetoric. Her play gives us plenty to think about, but leaves us to make up our own minds…”

Martin Morrow, The Globe and Mail, 23 février 2012

” (… ) one of the most impressive docu-dramas I’ve seen.”
Robert Cushman, National Post, 25 février 2012

Témoignage d’une spectatrice :

Bonjour,
Je voulais vous remercier pour le spectacle que j’ai eu la chance de voir vendredi soir, Seeds.
Il représentait beaucoup de choses que j’aime du théâtre et beaucoup des choses qui sont essentielles pour moi. J’ai surtout apprécié le profond respect qui se dégage de ce travail monumental. La force des nuances qui sont partout, dans le texte, dans les voix, dans les corps et dans les images. Le théâtre-documentaire que je suis tout juste en train de découvrir m’apparaît comme une forme TRÈS stimulante. Je suis restée pour la trop brève discussion que l’équipe a eu avec le public et je suis très contente que le metteur en scène ait pu suggérer ce personnage de “l’auteure” qui est celui auquel je me suis attachée, car il est celui qui me ressemble (et à qui je souhaite ressembler). Ici, pour moi, le théâtre semble donner de l’humanisme au travail journalistique.
Je suis allée sur votre site web pour apprendre au sujet de vos projets en développement. Je vous dis bravo et je vous souhaite ce même courage dans le projet Villanueva. C’est une histoire dont nous avons besoin en ce moment.
Enfin, c’était important pour moi de vous dire combien j’ai apprécié ce moment passé avec vous. J’ai réellement senti que vous l’avez passé avec nous.
Mélanie Léger

Pour répondre